Les tentes devenues vestes

Les tentes devenues vestes

Une bonne toile de tente est imperméable ! Chacune contient plusieurs mètres carrés de ce tissu technique. Lorsqu'une tente arrive au bout de son cycle de vie, nombre de ses composants restent encore intacts. C'est ce que l'atelier recherche pour designer ce vêtement léger et protecteur

La collecte de la matière ‘non’ première est réalisée à l'échelle nationale grâce à une collaboration avec un spécialiste du domaine. Les tentes défectueuses sont acheminées en Haute-Savoie où elles sont triées. Celles dont la toile n'a pas ou très peu été utilisée. Après désassemblage, leur tissu imperméable est retiré, lavé puis une nouvelle fois trié par grammage, couleur et taille.

Les piles de toiles de tente propres arrivent à Saint-Etienne pour être contrôlées. Elles sont repassées puis allouées à la production d'un modèle. C’est un puzzle qui commence pour créer le plan de coupe. Enfin, les tissus surcyclés peuvent rejoindre les ateliers de confection implantés en France et en Tunisie avec tous les autres composants nécessaires à la fabrication des vestes.

Retour